Nos dix ans !

Le discours des 10 ans du Prez

Morges, le 7 novembre 2017,

Très chers membres du comité, Très chères nombreuses têtes de l’Hydre, Chers invités et chers amis,

Voilà 10 ans et un petit mois, le 6 octobre 2007, une bande d’amis de la région, certainement à la suite de quelques belles soirées et parties de jeu de rôle, arrosées ou non, décidait de se réunir et de constituer une association.

Certains d’entre eux sont encore parmi nous et ce sont nos membres fondateurs. Par contre, il m’est impossible de vous assurer qui était vraiment là lors de la constitution de l’association. Après quelques recherches dans nos archives (merci la boite mail de Gwo), je suis par contre en mesure de vous livrer aujourd’hui la liste complète des 39 premiers membres, ainsi que ceux qui – déjà – n’avais pas encore payé leur cotisation.

Une chose est plus que certaine, c’est eux qui insufflèrent les premiers battements de notre tant aimé cœur de l’Hydre. C’est donc à chacun d’entre eux que nous devons la naissance de notre belle association. Je me dois de le souligner que sans l’envie, sans la passion et sans l’engagement de ces premiers Hydreux, je ne serais pas devant vous et vous ne seriez pas en train de m’écouter aujourd’hui.

Mention spéciale à Sophie, Gilou, Ken, Laure, Gwo, Sara, Jack, Gimli et Gaëlle et bon anniversaire à vous 9 aussi, car vous êtes nos sages depuis 10 ans maintenant. Aussi, il me semble essentiel – tout comme informel – de commencer cette partie officielle par un grand BrAVO et d’applaudir chaleureusement ces premières têtes.

Je vous demande en leur honneur, tout comme celle de l’Hydre de lever nos verres et boire à leur santé. MILLE ET UN MERCIS et encore une fois, nous ne serons jamais assez reconnaissant pour la braise que vous avez apportée dans notre désormais flamboyant foyer qu’est l’associaition l’Hydre.

 

Bon anniversaire l’Hydre !

 

Nous sommes ici, au White Horse de Morges, un endroit à la symbolique forte pour toute notre équipe. Nous allons d’ici quelques minutes lever le voile sur une plaque commémorative qui surplombe une table qui a vu passer bon nombre de séance de comité mais aussi de commission d’organisation d’évènement, tout comme bon nombre d’autres soirées bien plus… légères. S’il y en a une – autre que Gimli – qui connait tous les secrets de notre association, c’est très certainement cette table. Et non Gimli, ne t’inquiète pas, tu es tout sauf une planche de bois à mes yeux…

Il me tient également à cœur d’adresser un grand et chaleureux MERCI à Brahim & Laurent ainsi que leur famille. L’apéritif et le verre de l’amitié que nous partageons ce soir, tout comme le gîte, nous est entièrement offert par ces derniers. MERCI au White Horse de nous permettre d’être réunis ici ce soir sous cette magnifique voûte. C’est bel et bien la tanière de l’Hydre, notre antre. On peut les applaudir…

C’est aussi grâce Brahim et au White Horse que les incontournables Pots de l’Hydre des premiers mardis du mois sont désormais si célèbres. J’en profite aussi pour m’excuser auprès de notre tant appréciée « petite vieille » qu’on dérange si souvent avec notre vacarme. « Chuuuuuuuut ! »

Il est à mon sens essentiel, pour une structure comme la nôtre de se savoir toujours bien accueilli quelque part – ici – pour l’Hydre. C’est un privilège et je souhaite, par ces quelques lignes, vous rendre les honneurs, Brahim et Laurent. Merci également aux filles, qui nous servent toujours avec le sourire, les mecs aussi hein – clin d’œil – et merci encore de ne pas vous fâchez trop forts, pour les burgers et bières impayées en fin de soirée.

L’Hydre a bien grandie. Nous sommes aujourd’hui 84 membres et nous sommes loin du temps, ou deux ou trois tables de la terrasse suffisait à assoir tout le monde. La taupinière est devenue trop petite pour accueillir nos AG et le grenier de Jack exploserait si l’on essayait d’y faire rentrer ne serait-ce que le quart de notre local matériel actuel. Du coup, un gros BIG UP à JP… vous savez tous pourquoi… ainsi qu’à Coco et l’équipe mat qui nous permettent de palier à ce problème depuis plusieurs années maintenant.

L’Hydre est également devenue plus publique, plus procédurière, plus observée, plus imposante, peut-être parfois plus pesante… Elle a traversé des moments difficiles tout comme elle a su graver dans nos mémoires des souvenirs mémorables. Certains sont partis, d’autres sont arrivés. Parmi ceux qui ne sont plus membres aujourd’hui plusieurs sont encore et toujours présent à nos côtés et je tiens également à les saluer, les remercier et ne pas les oublier. Après tout, on est tous des potes quand même à la base… ne l’oublions pas.

10 ans est un chiffre rond et plein de symboles. Ces 10 ans marquent une nouvelle transition. Cet anniversaire est une soirée idéale pour apprécier et partager le chemin parcouru ensemble. A nous d’entamer d’un pas confiant les années qui nous attendent. Un anniversaire mérite toujours un moment de réflexion. Rappelons-nous les moments que nous avons appréciés et faisons la paix, une fois pour toute, avec ceux qui nous ont causés des difficultés. 

Je souligne encore une fois l’engagement de mon comité et la collégialité dont il sait faire preuve, tout en laissant la place à chacun de ses membres d’y évoluer avec ses valeurs, ses idées et son identité. C’est un honneur pour moi que de présider le comité ainsi que l’association. Et je suis sincèrement fier d’être ici aujourd’hui et de pouvoir vous adresser ces mots. Merci Tania pour ton soutien, ta rigueur et ta vision, Chloé pour ton aide indispensable dans la conduite de l’association ainsi que ta franchise et ton dynamisme. Aurélien pour ta parfaite conduite des finances avec justesse et précision, mais plaisir surtout. Edouard pour tes nombreuses compétences, ton endurance et ta ferveur. Coco, pour tes passions, tes connaissances et ta persévérance. Et enfin Gil, pour à peu prêt tout, mais surtout pour ton exemple, car oui tu le sais, tu m’as « presque » tout appris, et c’est si je suis là c’est grâce à toi.

Vous toutes et tous avez fait ce qu’est notre association. Alors soyez fiers de vous et continuez ainsi. Les responsabilités et les postes doivent tourner et la vie associative est une longue course de relais où l’on se passe nos valeurs, notre savoir, nos envies et notre culture. MERCI, chers Hydreuses et Hydreux pour votre engagement et l’unité dont vous faites preuve, la communication et le respect étant à mon sens les clés de notre réussite.

Je salue et remercie également ici et souhaite plein succès à nos associations amies : Arlequin, Au nom de la Rose, Coryphée, JDR-Poly, La lune Rouge, le S.I.D.H., la S.T.I.M, le Triskell, et nos aînés du Troll du Caveau, car oui eux aussi ont plus de 10 ans désormais (ce sont nos vieux cons à nous… pardon !). Si je devais remercier chaque personne qui a fait ce que l’Hydre est aujourd’hui, je perdrais votre attention très rapidement, c’est peut-être déjà le cas. Rassurez-vous, j’arrive au bout de mon long discours, tout comme de mon verre. Donc je me dépêche…

Je vous le demande chères Hydreuses, chers Hydreux, chers rôlistes, chers amis, garder votre ouverture d’esprit : cultivez la passion de l’imaginaire et du jeu car elles forment notre identité. Préservez-les, chérissez-les et partagez-les autour de vous, « afin que puissent les têtes de l’Hydre toujours se multiplier et son unique cœur ne jamais s’arrêter de battre ».

Ces derniers mots sont ceux que nous avons décidé d’inscrire sur la plaque commémorative que nous allons maintenant inaugurer et vous dévoiler. Je remercie particulièrement Marc Turin, Renato Vez et mon père, Jean-Marie Ayer, sans qui elle n’aurait jamais pu voir le jour. Merci pour tout le travail et un grand bravo !

Symboliquement j’aimerais que ce soit le/les plus jeunes membre de notre association ici présents Hugo et Thomas qui lèvent le voile. Cette plaque inscrit ici la fin de nos dix premières années. Cependant, elle commémore surtout la grande idée de nos fondateurs. Elle rappelle à chacun d’entre nous, qu’avec un brin de folie, plusieurs amis et beaucoup de passion, nous sommes capables de réaliser de très grandes choses, ensembles.

Alors que l’Hydre continue à promouvoir le jeu et que les années s’écoulent. Tout le mal que je nous souhaite, s’est de se retrouver ici ou ailleurs, dans 10 ans, pour fêter un nouvel anniversaire. Les projets ne manquent pas et nous nous feront une joie de vous en dire plus à ce sujet au cours des prochains mois.

Les jeunes ! Faites votre office ! Bravo l’Hydre, le buffet est ouvert et d’ici peu suivra le gâteau.

Gloire à l’Hydre… PLUSIEURS TÊTES…